À quoi ressembleront les futures constructions agroalimentaires

Sans surprise, les futures usines agroalimentaires vont inclure de plus en plus de technologies pour contrôler et améliorer la qualité de la production. Certains parlent d’usines où tous les organes sont liés entre eux grâce à la technologie numérique. D’autres imaginent plutôt des centres de production où tous les acteurs auront accès rapidement et facilement à l’ensemble des informations relatives à la production.

La réalité n’est pas si loin. Le numérique et les nouvelles technologies auront certainement un rôle important à jouer dans l’amélioration de la productivité des usines, mais également dans le partage des informations relatives aux produits alimentaires.

La traçabilité des produits

La traçabilité des denrées alimentaires est présentement effectuée en grande partie à l’aide des codes barres classiques. Malgré leur efficacité, ils ne permettent pas d’analyser un grand nombre de produits en même temps et la lecture doit généralement être faite à quelques centimètres du code.

Pour remédier à ce problème, de nombreux ingénieurs ont réfléchi à de nouvelles technologies comme le biocapteur, l’étiquette radiofréquence et la blockchain. Ces outils permettent de retracer plus efficacement les produits, de lire leur code unique à travers d’autres matières et de modifier les informations d’un produit en temps réels.

Dans le domaine agroalimentaire, la blockchain est particulièrement prometteuse, car elle permet de retracer immédiatement et sans intervention d’un tiers toutes les informations relatives à un produit alimentaire. La blockchain permet de récolter et d’analyser l’ensemble des données d’un produit pour produire un rapport détaillé de toutes les étapes de production, du champ jusqu’au supermarché. Ce système est déjà utilisé dans le domaine bancaire depuis quelques années et il est de plus en plus utilisé dans le domaine agroalimentaire.

Les nouvelles technologies numériques permettent de mieux gérer les données récoltées durant la production. Leur utilisation répandue offre une occasion unique aux entreprises désirant gagner la confiance des consommateurs. Ces outils pourront efficacement authentifier un produit et rassurer les consommateurs de produits écologiques, biologiques et équitables.

La réactivité

La réactivité permet un suivi en temps réel de la production et de la consommation énergétique de l’ensemble de l’usine. Cette technologie offre un contrôle instantané sur la production. Les responsables de l’usine peuvent alors s’adapter à la demande pour répondre aux besoins de leur clientèle tout en limitant les pertes. 

Cette technologie inclut notamment les appareils de production, mais également toutes les installations de l’usine comme l’éclairage et le chauffage. Les responsables de la production peuvent analyser rapidement la consommation énergétique de l’établissement. Ces données permettent d’évaluer les moments où l’entreprise peut économiser de l’argent et de l’énergie. Cela peut être en fermant les lumières lorsqu’il n’y a personne dans un secteur de l’usine ou bien ralentir la production durant les périodes creuses de l’année.

L’intégration des nouvelles technologies dans les usines agroalimentaires apporte de nombreux avantages. Les consommateurs pourront facilement retracer l’origine et le chemin parcouru par leurs produits et les entreprises pourront mieux adapter leur production à la demande réelle du marché.

Si vous avez un projet de construction agroalimentaire, n’hésitez pas à communiquer avec nous. Syscomax possède de très nombreuses années d’expérience dans le domaine de la construction agroalimentaire. Nos professionnels spécialisés peuvent vous accompagner dans toutes les étapes de votre projet et vous donner de précieux conseils pour en assurer la rentabilité.

Retour haut de page