Les avantages et les inconvénients de louer un bâtiment commercial

La location d’un espace commercial représente toujours un choix important pour n’importe quelle entreprise. Que ce soit à la fin d’un bail, à l’augmentation des activités ou à la création d’une nouvelle entreprise, plusieurs éléments doivent être considérés afin de prendre une décision éclairée. La location apporte de nombreux avantages aux entreprises, mais possède également son lot d’inconvénients. Avant de signer un bail, l’entrepreneur doit avoir pris en considération toutes ces options. Est-il plus avantageux de louer, d’acheter ou bien de construire un bâtiment commercial

La décision finale doit tenir compte de la situation financière actuelle de l’entreprise, de ses projets d’expansion, de ses besoins actuels et futurs en matière d’infrastructures ainsi que de sa clientèle. 

Les avantages de louer un bâtiment commercial

  • Un coût initial moins élevé : bien que plusieurs propriétaires demandent un dépôt équivalent à un mois de loyer, cette somme d’argent est beaucoup moins importante que celle demandée comme mise de fonds lors d’un achat ou d’une construction.
  • Les responsabilités du propriétaire : en plus du loyer, les locataires doivent généralement payer une partie des coûts d’entretien et de maintenance. Cependant, les divers services, dont le déneigement, l’entretien ménager et l’aménagement paysager sont généralement assurés par le propriétaire du bâtiment, à moins d’avis contraire dans le bail. De plus, le propriétaire est responsable des rénovations en lien avec le bâtiment, comme la réfection de la toiture.
  • La possibilité d’investir dans l’entreprise : la location permet d’économiser en début de projet et d’investir ces sommes dans les activités de l’entreprise, l’achat d’équipements plus performants et les campagnes de marketing. Les jeunes entreprises préfèrent la location pour ainsi concentrer leur investissement dans l’entreprise.
  • Le choix de l’emplacement : normalement, un plus grand choix d’emplacement est disponible à la location qu’à l’achat. Les espaces urbains sont nombreux, ce qui permet une plus grande proximité avec les consommateurs. De plus, trouver une position stratégique en fonction du public cible ou de la main-d’œuvre disponible est plus facile.
  • Un espace loué en fonction des besoins : la location permet à une entreprise d’être plus flexible en matière d’espace. Elle peut louer ce dont elle a besoin pour l’instant et prévoir changer de local dans quelques années pour suivre sa croissance. Les baux peuvent être plus ou moins longs, ce qui permet à une entreprise de planifier sa croissance en fonction des déménagements. Par ailleurs, certains propriétaires peuvent réserver l’un de leurs espaces dans le même bâtiment si une entreprise démontre un intérêt pour lui permettre de prendre de l’expansion.

 

Les inconvénients de la location d’un bâtiment commercial

  • La négociation du bail : le bail est une entente écrite entre deux parties et il est difficile de le rompre. La négociation du bail est ainsi une étape très importante avant de s’engager dans une location. Cependant, si une entreprise désire demeurer dans ses locaux à la fin de son bail, elle doit généralement le renégocier. Le bail contient généralement des clauses sur les coûts supplémentaires (mentionnés plus haut) et les règles d’amélioration locative.
  • Les règles d’amélioration locative : ces clauses du contrat de location déterminent à qui appartiennent les rénovations effectuées par le locataire, comme l’ajout d’une salle de bain ou le recouvrement du plancher. Généralement, tout ce qui est attaché au bâtiment appartient au propriétaire et le locataire ne peut rien demander en retour lors de son départ.
  • Le coussin de sûreté : bien que les risques de dépenses importantes imprévues soient moins probables, il demeure judicieux pour une entreprise de conserver un coussin financier.
  • La hausse du loyer : Un contrat de location ne garantit pas l’absence d’augmentation du loyer.
  • Les responsabilités du propriétaire : en tant que locataire, une entreprise ne doit pas trop se soucier des travaux de maintenance. Cependant, si elle ne contrôle pas le rythme des rénovations. Un bon propriétaire sera généralement à l’écoute des besoins de ses locataires, mais il conserve tout de même le dernier mot. 

 

Retour haut de page