Comment choisir un bon entrepreneur en construction agroalimentaire

La construction ou la rénovation d’un complexe agroalimentaire demande une expertise bien précise dans le domaine. De nombreuses exigences doivent être respectées pour assurer la qualité et la salubrité des produits, mais également la sécurité des travailleurs. Un entrepreneur général spécialisé dans le domaine agroalimentaire doit également tenir compte des normes de performances énergétiques d’un bâtiment ainsi que des besoins précis de son client.

Un bon entrepreneur en construction agroalimentaire sera à l’écoute de son client et de ses exigences. Ses plans de construction ou de rénovation seront conçus pour maximiser la production de l’usine ainsi que l’économie d’énergie et d’espace. Lors de travaux de rénovation, la planification doit tenir compte de la chaîne de production et éviter de la perturber. De plus, un entrepreneur spécialisé connaîtra les réglementations de santé et salubrité des aliments. Les usines agroalimentaires doivent respecter des normes très strictes et leur construction doit absolument en tenir compte.

Selon le type d’usine agroalimentaire, l’entrepreneur général doit posséder une ou plusieurs certifications parmi les suivantes :

      • HACCP

HACCP est l’acronyme anglais « d’analyse des risques et maîtrise des points critiques ». Cette accréditation est gérée par l’Agence canadienne d’inspection des aliments. Elle vise à connaître, définir et prévenir les dangers en lien avec la sécurité des aliments.

      • SQFI

Safe Quality Food Institute (SQFI) est une certification qui a pour objectif de vérifier les systèmes internes de contrôle de la salubrité des aliments. Elle assure que l’entrepreneur connaît les normes de qualité des chaînes de production et de la sécurité alimentaire.

      • GSFI

Global Food Safety Industry (GSFI) est un organe qui définit les normes pour créer des systèmes de gestions de la sécurité sanitaire des aliments. Les règles qu’il dicte garantissent la sécurité de la production quotidienne.

      • CTAQ

Le CTAQ ou le Conseil de la Transformation Alimentaire du Québec est un organe dont l’objectif consiste à représenter et défendre les intérêts de ses membres ainsi qu’à assurer la pérennité de l’industrie de transformation alimentaire du Québec. Les entrepreneurs accrédités par la CTAQ connaissent les meilleures pratiques pour assurer le rendement et la productivité d’une usine agroalimentaire.

      • ISN

ISN est une organisation qui regroupe l’ensemble des normes de sécurité et de performances des entreprises de construction. Elle crée un réseau solide entre les constructeurs, les intervenants et les clients en facilitant la communication et diminuant les risques d’erreurs. De plus, elle offre des outils pour améliorer le transfert de documents entre les différents acteurs du projet.

En plus des accréditations et de l’expérience de l’entrepreneur général, vous devez vous assurer des qualifications des sous-traitants. La compagnie de construction que vous engagez doit engager de la main-d’œuvre expérimentée et spécialisée dans le domaine agroalimentaire.

Si vous avez un projet de construction agroalimentaire, n’hésitez pas à communiquer avec nous. Syscomax possède de très nombreuses années d’expérience dans le domaine de la construction agroalimentaire. Nos professionnels spécialisés peuvent vous accompagner dans toutes les étapes de votre projet et vous donner de précieux conseils pour en assurer la rentabilité.

 

À lire : Contruction Agroalimentaire : Les entrepôts réfrigérés

Retour haut de page