Construction agroalimentaire : comment rénover sans perturber la production de l’usine?

Peu importe l’industrie, la croissance d’une entreprise entraîne régulièrement des travaux d’agrandissement d’usine. Ce besoin est certainement un signe de réussite, mais il demande un investissement important et une organisation sans faille. Dans le secteur de la construction agroalimentaire, plusieurs éléments doivent être pris en considération pour éviter de perturber la production et risquer de perdre des clients. 

Dans cet article, vous trouverez quelques conseils pour planifier vos travaux. Cependant, avant d’engager un entrepreneur général, assurez-vous qu’il est spécialisé en rénovation d’usine agroalimentaire.

Étudier les besoins de l’entreprise agroalimentaire

Les usines du domaine agroalimentaire présentent des structures et des organisations variées. Chaque méthode de production est différente tout comme les exigences en matière de santé et salubrité. Un entrepreneur général spécialisé prendra le temps d’analyser le fonctionnement de l’usine et ses besoins. Les solutions proposées seront adaptées à la situation particulière de l’usine. L’entrepreneur présentera également une planification détaillée des travaux et organisera leur réalisation avec les responsables de l’usine.

L’objectif de l’entrepreneur consiste à présenter un plan flexible que son client pourra adapter à sa production. Les rénovations ne doivent pas nuire à la circulation des employés et des matières, ce qui implique que les travaux peuvent être effectués en dehors des heures de haute productivité de l’usine.

Assurer la propreté du chantier

Sans surprise, la propreté des lieux est l’un des plus gros défis lors de la rénovation d’une usine agroalimentaire. L’entrepreneur général doit respecter les règlements en vigueur pour assurer la salubrité de la production alimentaire. Cet aspect doit être la priorité de l’expert en construction et de ses sous-traitants. Les travaux doivent notamment respecter le système d’analyse des risques et maîtrise des points critiques (HACCP) de l’Agence canadienne d’inspection des aliments, mais également les normes de Safe Quality Food Institute, du Global Food Safety Industry et de l’Agence canadienne d’inspection des aliments. 

Avant d’engager un entrepreneur, assure-vous qu’il possède l’expérience nécessaire et qu’il respectera l’ensemble des exigences en matière de santé et salubrité. Ce point critique vous permettra d’assurer la qualité de la nourriture produite durant les différentes phases de travaux.

Diviser les travaux en plusieurs phases

Cette étape de la planification est particulièrement importante lorsque les travaux touchent des points d’accès d’électricité, d’eau ou de gaz. De plus, diviser les rénovations en différentes phases permet de réduire l’interférence entre les travaux et la production de l’usine. Un entrepreneur général spécialisé dans la rénovation d’usine agroalimentaire présentera les différentes étapes du projet et leur impact possible sur la production.

Engager des experts de la construction agroalimentaire

Peu importe la taille de votre entreprise, vous devez absolument consulter des experts en construction et rénovation d’usine agroalimentaire comme Syscomax. Une compagnie spécialisée dans ce domaine assure le contrôle des risques et veille aux respects des normes de santé et salubrité pour la production alimentaire. Elle assure également la coordination des travaux pour affecter au minimum la production de l’usine. De plus, son expertise dans le secteur agroalimentaire lui permet d’effectuer l’ensemble des rénovations dans un environnement salubre.

Si vous avez un projet de construction agroalimentaire, n’hésitez pas à communiquer nous. Syscomax possède de très nombreuses années d’expérience dans le domaine de la construction agroalimentaire. Nos professionnels spécialisés peuvent vous accompagner dans toutes les étapes de votre projet et vous donner de précieux conseils pour en assurer la rentabilité.

Retour haut de page