Syscomax se voit confier la gestion du projet de construction de la Résidence Plaisance des Îles

L’entrepreneur général Syscomax obtient un tout premier mandat dans la région des Îles-de-la-Madeleine. De fait, l’entreprise vient d’être désignée responsable de la gestion du projet de construction de la Résidence Plaisance des Îles, constituée en organisme à but non lucratif (OBNL). Ce complexe résidentiel hébergera des personnes âgées à Cap-aux-Meules.

La cérémonie de la première pelletée de terre a eu lieu le 28 juin dernier en présence des invités d’honneur, à savoir des membres du conseil d’administration de l’OBNL, de la ministre responsable des Aînés et des Proches aidants, madame Marguerite Blais, du député des Îles-de-la-Madeleine, monsieur Joël Arseneau, et du président de la Communauté maritime des Îles-de-la-Madeleine, monsieur Jonathan Lapierre. Sylvain Robitaille, fondateur de Syscomax et responsable des projets spéciaux, était aussi de la partie afin de représenter l’entreprise lors de cette journée importante pour la région.

La résidence comptera deux ailes distinctes. Tout d’abord, la première aile de 143 logements répondra aux besoins de personnes âgées autonomes ou en légère perte d’autonomie. La seconde aile de 65 chambres sera réservée aux personnes âgées qui nécessitent des soins plus spécialisés. En tout, ce projet permettra la création de 208 places d’hébergement.

En raison du manque criant de services d’hébergement et de santé pour la clientèle âgée des Îles-de-la-Madeleine, la réalisation de ce projet est fortement attendue par les Madelinots. Reconnaissant la très grande importance que revêt pour ces derniers la Résidence Plaisance des Îles, Syscomax est fière d’avoir été retenue pour le projet. L’entreprise sera chargée de planifier l’élaboration des plans et des coûts, et de coordonner les appels d’offres, les achats d’équipements et d’ameublement. Son mandat consistera aussi à assurer le déroulement sans faille du chantier, la gestion de l’entrepreneur et des professionnels sélectionnés en plus du respect de l’échéancier. L’achèvement des travaux est prévu en novembre 2020.

« Notre solide réputation nous a permis d’obtenir ce mandat. C’est à la demande d’un membre du C. A., qui savait qu’une association avec Syscomax garantissait la réussite du projet, que nous avons été approchés. »
– Sylvain Robitaille, fondateur et responsable des projets spéciaux de Syscomax